RÉALISATIONS

Plastiques agricoles

Zéro déchet de plastique sur les fermes

Collecte des plastiques d'ensilage (projet pilote)

Collecte des tubulures acéricoles



 

Zéro déchet de plastique sur les fermes

L'organisme AgriRÉCUP aide les producteurs agricoles à mieux gérer leurs déchets en offrant des programmes de collecte et de recyclage de matières plastiques. Ces derniers sont bâtis en partenariat avec les détaillants agricoles et les organisations municipales à travers le Canada.

Les programmes suivants sont offerts au Québec : 


 

Collecte des plastiques d'ensilage (projet pilote)

Au début de l'année 2021, l'organisme AgriRÉCUP a approché les MRC de la région de Chaudière-Appalaches pour la mise en place d'un projet pilote de collecte des plastiques d'ensilage. Cela fait déjà plus de 10 ans que de nombreux intervenants tentent de trouver une alternative à l’enfouissement ou au brûlage à la ferme du plastique d’ensilage dans la région. De la récolte jusqu’à l’alimentation du bétail, le plastique joue un rôle important dans la conservation des fourrages. Selon l’étude sur les plastiques agricoles générés au Québec de RECYC-QC, dévoilée en 2019, on estime que la région produirait un peu plus de 1000 tonnes de plastique d’ensilage tels que : les pellicules d’enrubannage pour balles, les bâches pour silo-fosses, les sacs silos, les ficelles et les filets. De la détermination de tous les intervenants de la région à trouver une solution à cette problématique  est né le projet régional de collecte du plastique servant à l'ensilage!

Dans la MRC Robert-Cliche, on dénote une grande préoccupation des agriculteurs, de la population et des élus au sujet de la gestion des plastiques agricoles. En effet, les consultations publiques faites dans le cadre du Plan de gestion des matières résiduelles (PGMR) et du Plan de développement de la zone agricole (PDZA) ont fait ressortir la priorité à court terme d’instaurer un service de collecte et de recyclage des plastiques agricoles.

 

Pour le terrioire de la MRC, les plastiques devront être apportés au point de dépôt suivant: 

  • Meunerie St-Frédéric

Ciquer ici pour voir la liste des points de dépôts pour la région et pour connaître les procédures à suivre

D'autres points de dépôts s'ajouteront à l'automne 2021.

Dans les points de dépôts, des sacs pour l'ensachage du plastique d'ensilage seront distribués aux producteurs agricoles souhaitant participer au projet. Certains agriculteurs pourront aussi recevoir chez eux une presse pour faire des ballots avec ce plastique évitant ainsi les nombreux allers-retours aux points de dépôts identifiés. La vidéo suivante présente la presse qui est proposée aux agriculteurs. 

Vous aimeriez recevoir une presse chez vous? Contactez-nous à l'adresse suivante : pdza@beaucerc.com 


 

Collecte des tubulures acéricoles

Dans la MRC Robert-Cliche, il existe un programme de récupération des tubulures d’érablière. Les producteurs de la MRC peuvent aller porter leurs tubulures à l’écocentre de Beauceville ou directement chez Environek (des frais peuvent s’appliquer).

Fondée en 2015, Environek est la division environnement du Groupe Aptas, une entreprise d’économie sociale basée à Sainte-Marie-de-Beauce. L’entreprise recycle aussi plusieurs types de résidus de plastique qui ne sont pas gérés par la collecte sélective municipale (palettes de plastique, bacs roulants abîmés, caisses de lait et de pain, etc.).  

Outre sa mission environnementale, Environek a une mission sociale d’intégration de personnes vivant avec des limitations fonctionnelles au marché du travail. 

Les tubulures d’érablières sont constituées de plusieurs résines plastiques différentes : 

  • Polyéthylène de moyenne densité (MDPE) ou de haute densité (HDPE) dans les maîtres-lignes (ou "main"); 
  • Métallocène, dans les petites tubulures de 5/16 de diamètre;
  • PVC, dans les anciennes tubulures; 
  • Nylon, dans les chalumeaux. 

Ces matières peuvent être envoyées à Environek si :

  1. Toutes les broches métalliques ont été retirées des maîtres-lignes des tubulures.
    Ces contaminants de métal ralentissent beaucoup les opérations et représentent un risque pour la sécurité de nos employés. Il est de la responsabilité des acériculteurs de retirer ces broches avant de les apporter au point de dépôt de la MRC, soit l'écocentre de Beauceville
     
  2. Aucune peinture ou contaminant connexe ne recouvre les tubulures.
    La peinture est un contaminant qui affecte la qualité des plastiques granulés, ce qui peut nuire à leur revente. Les acériculteurs doivent retirer les tubulures peintes avant d’apporter leurs matières au point de dépôt. Les acériculteurs doivent également veiller à retirer, si possible, l’excédent de boue ou de poussière recouvrant leurs tubulures, car des tubulures trop souillées affectent également la qualité des granules de plastique produits. 
     
  3. Les tubulures ne sont pas enrobées de pellicule plastique.
    Contrairement à la peinture, cette matière n’a pas d’impact sur la qualité des granules de tubulures en tant que tel, puisqu’elle peut être retirée. Par contre, le retrait de cette pellicule plastique ralentit grandement les opérations de conditionnement et de tri des tubulures à l’usine. C’est la raison pour laquelle les acériculteurs doivent retirer ces plastiques avant d’apporter leurs tubulures au point de dépôt. 

  


 

Retour à la page PDZA